موسم جني التمور

Advertisements

Après une longue réflexion et débats entre ses membres préoccupés par le développement de GOULMIMA .
Le forum Goulmima pour le développement intégré est fondé le …….conformément aux dispositions du dahir relatif au droit d’associations .
Objectifs du forum
_ lutter contre la pauvreté en vue d’améliorer les conditions de vie de la population en entreprenant les actions suivantes
° l’action sociale ,l’éducation et la formation ,les entreprises, la solidarité et l’entraide ,,le développement économique et sociale.
° l’évaluation et la réalisation de projets visant le développement économique et social de la population aussi que des projets écologiques

Pour ce faire , le forum est prêt à nouer de relations de coopération et de partenariat avec les services publics ,les collectivités locales et les organisations gouvernementales et non gouvernementales ,nationales et internationales .
Fonds du forum
_ les cotisations des membres adhérents
_ recettes des activités du forum .
_ dons des membres d’honneur
_ subventions publiques
_ aides d’organisations nationales et étrangères.

ACTIVITITES REALISEES PAR LE FORUM

Depuis sa création le forum a organisé plusieurs activités conformément aux buts précités dans son statut.
*** colloque scientifique sur le palmier dattier tenu les journées des 17/18 novembre 2004 à Goulmima .
*** journées d’information et de formation au profit des associations locales sur le thème ( la créativité…..) en collaboration avec centre NAMAA RABAT
PREOCCUPATIONS
**** Arrêter les menaces de oued Ghris en construisant un mur de protection
**** Réaliser des projets au profit des femmes en situation difficile.
****organiser un autre colloque sur l’olivier
.

Pour renouveler ses instances le Forum Goulmima pour le développement intégré a tenu le 09/03/2008 sa première assemblée ordinaire .ont y pris part les adhérents actifs et quelques membres d’honneurs .les présents ont examiné les bilans moral et financier .Après modification du nom du forum(suppression de ksar)et  approbation à
l’unanimité des deux bilans, Un nouveau bureau  est élu  démocratiquement.

La ville de goulmima a abrité les journées des 17,18 novembre 2004 les travaux du colloque scientifique ,Sur le palmier dattier et ce à l’initiative de l’association forum de ksar goulmima pour le développement Intégré.
Monsieur le président du forum a donné le coup d’envoi des travaux par un speech dont lequel il a remercié l’assistance, les autorités locales ,les professeurs chercheurs les sensibilités de la sociétés civile .. Et les paysans. Pour ensuite rappeler l’intérêt du palmier dattier et son rôle dans le développement local.
Par surcroît et amplement, il a exposé de manière aussi claire l’ampleur et les mobiles de ce genre de manifestations scientifiques pour ensuite donner la parole au Pacha ,chef du cercle de Goulmima . Dans son allocution au nom de monsieur le gouverneur de S.M le roi sur la province d’Errachidia,il a loué l’initiative et a fait part de son entière prédisposition à collaborer fructueusement avec le forum en vue de pouvoir concrétiser ensemble les objectifs dudit colloque .La parole est cédée par la suite au représentant de l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole du Tafilalet qui a magnifié la porté de ce travail scientifique en le considérant comme étant une louable entreprise visant à la sensibilisation de l’ensemble sur cet arbre bénit et sur ce qui est de nature à le prémunir contre toute menace et danger .Quant au président du conseil communal de la ville de Goulmima ,il a remercié ceux ,combien nombreux qui ont veillé à la réussite des travaux de la rencontre et a qualifié le palmier dattier de patrimoine naturel caractérisant la région avant de s’appesantir sur son rôle économique en tant qu’élément essentiel dans la vie des paysans .Relayé par le représentant de la commune du haut Ghriss qui a mis en exerce l’objet des travaux et la valeur ajoutée qu’il représente par rapport à la région, la stabilité sociale qu’il génère et termine par la glorification de cet effort en souhaitant constance dans ce sillage prometteur pour l’intérêt général .
La séance a été momentanément levée pour reprendre quelques temps après telle programme ci_après :
I)Communication : gestion participative des ressources géniques du palmier dattier par le professeur chercheur Abdelmalek Zirari ,coordinateur du projet Zagora pour le développement du palmier (PNUD) II) Retombées dela sécheresse intermittente sur l’oasis Ferkla par l’ingénieur d’état principal M’barek Zaabli membre du groupe pour la lutte contre la désertification du ministère de l’agriculture, du développement rural et de la pêche maritime.
II) Communication: le rôle et l’intérêt du palmier dattier dans l’organisation oasienne.Par l’ingénieur coordinateur du C.M.V de Goulmima Daoud Fanissi.
IV)Quintessence des résultats dans le transfert des techniques et l’initiation agricole corrélative du
développement du palmier dattier. ORMVAT ingénieur Ahmed FATNI .
V) Communication :Les ressources en eaux dans le bassin de Goos par le professeur docteur Kabiri lahcen de l’université des sciences et techniques Errachidia .
VI) communication: Problématique du développement du palmier dattier dans son milieu bioclimatique.cas de Ait youssef ou Daoud par l’ingenieur d’état Ohro Aboucharif; directeur du projet Adrar .Errachidia.
VII) communication: Le rôle de L’INRA dans le développement du palmier dattier par l’ingénieur Ahmed Sabri . \ .

VIII)communication: L’évolution du palmier dattier au Maroc par l’ingénieur Mohamed Mhamdi ,direction des plantes au ministère de l’agriculture qui malencontreusement n’était pas présent pour des raisons contraignantes .
Toutes les interventions ont passé en revue les différents aspects des axes de ce forum scientifique .La lumière a été portée sur ce qui est ci-après détaillé:
-La foisonnante diversité biologique caractérisant la région.
-L’importance du palmier dattier et les dattes dans le développement économique local.
-Le rôle davant-garde des eaux dans le développement de cette ressource.
-Le rôle écologique du palmier dattier.
– Possibilité de commercialisation et amélioration de la production.
– Encouragement du travail coopératif aboutissant et positif.
L’idée communément admise de réalisation de domaines agricoles de substitution, et le transfert des expérimentations au secteur privé.
-La nécessité de préservation de la gérance des eaux par l’emprunt de moyens scientifiques.
-Maladies et dangers menaçant ce patrimoine naturel.
-Qualification du secteur du palmier dattier.
-Distinction du Maroc comparativement à d’autres états par la diversité en matière de dattes.
-Prise de conscience et usage des méthodes expérimentées par l’ORMV AT et l’INRA .
Les intervenants des participants parmi l’assistance ,entre autre celles des paysans ,de la société civile et des différents organismes ont été focalisées sur une kyrielle de points de vue différents et dont l’étendue est ci. après explicitée:
-Le danger de l’expansion de l’édification et de la pollution dans la destruction des zones vertes.
-L’usure excessive de la nappe phréatique et ses néfastes répercussions sur le devenir régional.
– Recherche de conditions et possibilités d’encouragement des paysans pour créer des coopératives spécialisées dans le palmier dattier.
-Possibilité de partenariat avec les intervenants du secteur privé pour drainer les investissements.
Et créer des projets à mène de générer le développement durable.
– Amélioration de la commercialisation des dattes en adoptant les normes de la qualité et la recherche de nouveaux marGht%s.
-Dégradation du potentiel physiologique du palmier dattier, conséquence de la méconnaissance des moyens de protections.
, Adoption des techniques modernes et l’application des plantes de type male ou femelle.
-stockage des eaux de pluies par l’emprunt d’une politique de construction des barrages collinaires sur les affluents.
-Rendre fonctionnelle rôle des organes représentatifs et éthique pour la protection du rendement et la Surveillance de la palmeraie.
-Multiplier et diversifier les variétés résistantes aux maladies.
-Activer le travail de sensibilisation à travers les stipulations des arrêts réglementaires, contre ceux portant atteinte à l’inviolabilité du palmier dattier.
Après l’échange de vue ,il ressort des réponses des chercheurs et ingénieurs les différents points ciaprès:
°L’exigence pressante de concertation des efforts pour transcender les discours vides de sens.
°La mobilisation des moyens humains et matériels pour rentabiliser et activer le rôle de la société civile dans la région et, se faisant, prendre en considération la riche diversité biologique et Humaine °Nécessité impérieuse de mettre fin à l’expansion de 1 ‘habitat entreprise au grand dam des zones vertes par l’interdiction des constructions insalubres et non réglementaires au sein de l’oasis. ° Sensibiliser les citoyens en tant que responsables de la destruction du système bioclimatique .
° Considérer le palmier dattier tel un riche trésor qu’il faut sauvegarder ,développer pour générer Les occasions de travail et, garantir la stabilité de la communauté oasienne .
°Répression de toute infraction portant atteinte à cette richesse en eau et, l’interdiction de l’us1,1I~ des eaux souterraines par certains au préjudice de l’avenir oasien . .
° L’importance du rendement local en tant que produit naturel et biologique sain ,avec bienfaits sanitaire et prégnance au marché.
°Valorisation des interventions des services de L’ORMV AT.compte tenu de leurs efforts louables rendus dans le cadre de la promotion du secteur agricole régional en général.
Cela était l’ essentiel lors de la première journée du colloque scientifique sur le palmier dattier dont les assises Ont été dérpulées dans la salle de la municipalité de Goulmima .La journée suivante est en plein centre dç mise en valeur agricoJe de Goulmima , les participants s’étaient mis en groupe pour former des ateliers opérationne~s .Les différents ~nts de vue des intervenants parmi les professeurs ,les ingénieurs et l’assistance accourus à cFn~ rencootr~ji porté sur les dangers susceptibles de se dresser en grand péril menaçant la région en général eH~ a~enit de l’oasis en particulier .L’usure des richesses en eau n’en est pas moins létale .Grave encore ,autant que facteurs qu’on pourrait autant que faire se peut extirper grâce à la grande volonté affichée des participants et de manière toute particulière ,grâce à l’effort concret pour asseoir les ponts de l’entraide entre tous les acteurs en vue de la
protection de l’oasis .Ainsi et selon la volonté dument arrêtée. Les travaux des ateliers ont commencé .Scindés en deux groupes.le premier a pour thème les techniques modernes dans le processus de plantation du palmier dattier et ce sous le parrainage des ingénieurs M’barek zaabli et Mustapha Bouabdallaoui et d’ou a émané l’ensemble des recommendations dument conclues et convenues détaillées ci-après.
° Besoin impérieux d’analyser l’humus et le traiter contre les concentrations salines.
°Choisir le moment approprié pour la plantation .Les participants à l’unanimité ont opté dans ce sens pour les mois de septembre,octobre et mars.
°Limiter la distance entre les palmiers à sept mètres.
°Diversifier davantage les différents types de palmier dattier ,de préférence se vouer à l’adoption d’un seul type .
°Problème des cultures moyennant les noyaux .
on importe de procéder à l’éclaircissage des régimes en limitant leur nombre de branchettes sur les longs pédicelles et enlever au palmier les spathes en surplus.
° L’irrigation devrait se faire entre juin et juillet par rapport aux meilleurs variétés telles F agous et Majhoul .
° L’irrigation au-delà du nécessaire avec toutefois le contrôle de l’humidité du terroir et, l’usage dans la Mesure du possible du goutte à goutte pendant l’été ,quotidiennement ,espacé de quatre jours durant La période hivernale.
°L’usage des bassins pour rationaliser l’irrigation.
° La nécessité de couper les palmes sèches aux moments de la pollinisation.
°Endiguer les maladies essentiellement la fusariose et, dans ce cas il est souhaitable de se remettre aux services de la recherche agronomique vu leur expérience notoire dans ce domaine.
° Lutter contre la désertification par l’intermédiaire de projets s’adjoignant l’apport d’autres.
partenaires et de concert avec le service des eaux et forets.
° Aménager les canaux et construire de nouvelles canalisations pour la sauvegarde de l’eau et bien organiser l’irrigation.
-La construction de barrages collinaires et la lutte contre la pollution des eaux .
Quant au deuxième atelier ,chargé de l’organisation des ressources en eaux et la commercialisation de la production ,il revenait aux ingénieurs Ahmed Sabri et Mohamed Fatni qui en assurant le parrainage et dont les recommendations en étaient:
°Organiser les eaux en surface et les eaux souterraines ainsi que les procédés d’irrigation.
°Procéder à des campagnes de sensibilisation pour optimiser l’eau (ORMV AT-INRA).
° Rendre fiable et opérationnelle cheikh des eaux et les différents pôles de répression à savoir l’organe représentatif ( l~jmaa ethnique) l’autorité locale, la juridiction rurale et la société civile.
°Construire des barrages d’emmagasinage sur l’oued GOOss (Equipement) °Construire des barrages dérivatifs (Equipement-ORMV AT).
°Restauration et aménagement du barrage Tifounassine .
° Aménagement et construction des canaux de distribution.
°Obliger les usages du pompage à avoir les permis d’exploitation requis, respectant le débit réglementaire.
°Prémunir l’oasis contre le danger de l’érosion des rives de l’oued Goos en envisageant la Construction d’un mur de protection.
En matière de commercialisation ,l’atelier a arrêté les différentes recommandations ci-dessus détaillées:
°L’ organisation du secteur et la protection de la production.
° Garantir la sécurité et la surveillance de la palmeraie par la nomination de gardiens avec rénumération.
° Rendre fonctionnelles la coutume et les lois contraignantes.
°Protéger la production contre les spéculations.
° Créer des coopératives de dattes avec unification en matière d’emballage.
°Trouver un souk pour exposition des dattes et l’organisation de foire et festivals locaux pour écouler La production et encourager les producteurs.
° La mise en valeur de la production et, prévoir la substitution en matière de dattes.
° Améliorer les moyens et les procédés de la récolte.
°Organiser des campagnes de sensibilisation et d’encadrement des producteurs.
°Recherche d’usines pour faire connaître le produit, le commercialiser au niveau provincial , Régional,national et en dehors de la nation. .
Ce préalable formait explicitement l’ensemble des inférences et recommandations émanant du colloque scientifique.
Sur le palmier dattier .En les mettant entre vos mains ,nous vous souhaitons votre sollicitude et votre apport pour les concrétiser essentiellement dans le but d’atteindre ce que nous convoitons tous à savoir la réalisation du développement durable .MERCI / ….

انسجاما مع الأهداف التي أسس من اجلها منتدى كلميمة نظم هدا الأخير مجموعة من الأنشطة والمبادرات .من بينها:  *تنظيم ندوة حول النخيل أيام 17 و 18 نونبر 2004
*تنظيم أيام تكوين حول موضوع الإبداع بشراكة مع مركز نماء الرباط
*المشاركة في الندوة العالمية حول حماية شجرة النخيل في
الواحات المنعقدة بمدينة ارفود
*مراسلة مجموعة من المسئولين حول مجموعة من المشاكل التي تهم المواطنين
_ مراسلة وزير الثقافة لبناء مركز ثقافي المدينة
_ مراسلة مدير المركز ألفلاحي لانجاز مشاريع تهم واحة غريس في اطار المبادرة الوطنية للتنمية البشرية
_عدة مراسلات حول مشروع ترميم قصر كلميمة
°مراسلة حول موضوع تزويد قصر كلميمة بالماء الصالح للشرب .